30° Degrés Magazine - BILANS DE L’XTREME ET DU FREERIDE WORLD TOUR 2019

BILANS DE L’XTREME ET DU FREERIDE WORLD TOUR 2019

Texte: 30° Degrés Magazine: Laurent Grabet | Parution: 2019

« Le niveau n’a jamais été aussi relevé ! »

La manifestation s’est clôturée samedi 22 mars sur les pentes du légendaire Bec des Rosses. Belle occasion de faire le point sur cette 24e édition de l’Xtreme et sur le Tour avec l’organisateur Nicolas Hale-Woods.

Lorsque nous l’avions longuement interviewé l’été passé, Nicolas Hale-Woods, initiateur et big boss du Freeride World Tour (FWT), nous promettait une édition 2019 plus extrême encore que d’habitude. Ce fut le cas ! Le circuit s’est en effet clôturé hier samedi 22 mars à Verbier (VS) sur le légendaire Bec des Rosses (3222m) sous le soleil et de manière très spectaculaire. Et ce surtout dans la catégorie ski où la vitesse aussi bien que la maitrise des riders et rideuses ont impressionné (Voir résultats en encadrés) !

« Globalement, le niveau technique n’a jamais été aussi relevé que sur cette 24e édition. Nous avons enregistré un nombre record de runs entre 85 et 95 points. Et quand on regarde la relève, qui progresse vitesse grand V, notamment en disséquant les vidéos des rides de leurs ainés, on voit que cela va continuer ! » se félicitait Nicolas Hale-Woods à l’heure de la remise des récompenses. Sa manifestation, dont le budget était cette année de six millions de francs (dont 1,4 million rien que pour l’Xtreme), n’en finit pas de prospérer.

Quatre des cinq étapes du Tour 2019 ont bénéficié de conditions bonnes à très bonnes et trois ont pu avoir lieu le samedi, comme prévu initialement, ce qui a boosté les audiences internet. Chaque live générant entre 400'000 et 600'000 vus ! Avec pareilles audiences, les sponsors se bousculent au portillon. Audi et Peak Performance ont d’ores et déjà annoncé qu’ils seront à nouveau de la partie en 2020 et on sait déjà que Black Diamond et Vibram les rejoindront.

La prochaine édition se déroulera dans les cinq mêmes stations et son calendrier exact ne sera dévoilé que dans une poignée de semaines. D’autres spots sont néanmoins à l’étude pour les éditions suivantes. Quant à l’esprit de la manifestation, il n’a pas changé depuis les débuts à en croire Nicolas Hale-Woods. « Les riders s’entraident dès l’inspection de la face et se tombent dans les bras à l’arrivée. C’est une véritable communauté qui partage des valeurs d’amitié, de passion, de voyage et de fête. C’est d’ailleurs là une de nos grandes forces. L’argent n’a pas tué l’esprit mais il a rendu au contraire les athlètes meilleurs encore ! »


ELISABETH GERRITZEN, UNE SUISSESSE AU SOMMET

RÉSULTATS 2019 Chez les skieurs-hommes, le Français Wadeck Gorak s’est imposé pour sa première participation à l’Xtreme à l’issue d’une ligne époustouflante. Mais c’est l’Italien Markus Eder qui remporte le titre mondial malgré sa modeste sixième place.

Chez les skieuses, c’est Elisabeth Gerritzen qui s’est imposée devant l’Italienne Arianna Tricomi qui remportait du même coup son deuxième titre consécutif de Championne du Monde du FWT. A noter que la Vaudoise est la première skieuse suisse à s’imposer sur les pentes vertigineuses du Bec des Rosses.

Chez les snowboarders, l’Américain Jonathan Penfield s’est imposé mais c’est le Français Victor De Le Rue, troisième, qui a remporté le titre de champion du monde sur le FWT pour sa première participation.

Et enfin chez les snowboardeuses, la Française Marion Haerty s’est imposée. La Française était assurée dès l’étape en Andorre de s’octroyer son second titre mondial.

www.freerideworldtour.com

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer